• Admin - DCOMDRONE

Tournages drone dans les villes confinées


Les villes de France confinées

Pour contenir la propagation de la maladie COVID-19 sur l'ensemble du territoire national et limiter l'impact du pic épidémique sur le système de santé, cette exigence de confinement conduit la population à restreindre ses déplacements au strict nécessaire. Les habitants des villes sont donc en priorité chez eux. Cette situation sans précédent a pour conséquence immédiate de littéralement vider les centres villes des véhicules qui d'ordinaire circulent en nombre dans les rues et les artères. Sur les places et les trottoirs, les piétons se font rares et les parcs et jardins sont désertés du fait des interdictions d'accès.


La réglementation drone pendant le confinement

La réglementation sur l'utilisation des drones en agglomération n'a pas changé depuis le 17 mars à 12h, date de l'application du confinement. Comme auparavant, seuls les professionnels sont autorisés à faire voler un drone en ville et en respectant un certain nombre de règles. La réglementation complète ici


Les principaux impératifs sont :

  • La demande d'autorisation auprès de la préfecture et le cas échéant auprès des services de la navigation aérienne.

  • Le respect des règles comme l'interdiction du survol des personnes et l'obligation de veiller à l'éloignement des tiers à une distance de sécurité de 10m minimum.


L'avantage des villes confinées pour la mise en oeuvre des drones

Il est tout de même plus simple de sécuriser une place déserte. Les moyens à mettre en oeuvre afin de s’assurer qu’aucune personne ne sera survolée et que le drone sera toujours à bonne distance du public sont naturellement plus sobres et plus souples à déployer. Nous y consacrons moins de moyen humain et moins de temps. Cela nous permet de procéder à davantage de vols pour réaliser plus de prises de vues sur une journée.

Si l’espace public est plus facile à contrôler, les lieux où l’accès est interdit sont encore plus simple à appréhender. C’est particulièrement le cas des endroits clos comme les cours d’écoles, les jardins publics, les parcs, les stades et autres sites qui sont communément en accès libre.


Les démarches administratives

Nous avons actuellement 3 projets à organiser ; 3 villes pour lesquelles nous devons mettre en oeuvre la réalisation d'images aériennes.

BEAUVAIS dans le département de l'Oise et les villes de PANTIN et BONDY en Seine-Saint-Denis

En collaboration avec les mairies, nous avons établi la liste des lieux à filmer puis nous avons repéré les emplacements à partir desquelles nous allions procéder aux décollages et enfin nous avons identifié les zones que nous allions survoler.

Nous avons également le projet de filmer l'aéroport de Paris-Beauvais dans l'Oise dont l'activité commerciale est actuellement suspendue.

Les dossiers de demandes d'autorisation ont donc pu être constitués et adressés aux différentes préfectures. En parallèle nous avons sollicité les services de l'aviation civile concernés par les espaces aériens pénétrés.

Maintenant nous attendons que les différents feux passent au vert pour enclencher les journées de tournages.

Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez-pas à nous contacter.

Nous serons ravis de vous écouter et vous conseiller.

© 2015-2019 - DPRODS SAS