• Admin - DCOMDRONE

Mât télescopique de 12m, une alternative au drone

Find the article in English here


Il arrive que le drone ne soit pas la meilleure solution pour des prises de vue aériennes de proximité ou plus exactement il nous arrive de ne pas pouvoir mettre en oeuvre un drone multirotor. En tant qu'opérateur drone sur Paris nous sommes de temps en temps confrontés à l'impossibilité de réaliser une prestation par drone car comme dans beaucoup de grande ville, la densité des constructions et le peu d'espace que nous avons le droit de survoler rendent l'utilisation d'un drone incompatible avec les exigences de la réglementation. Dans ce cas nous avons recours à un mât télescopique qui nous apporte une alternative pertinente pour la réalisation de photos et vidéo qui nécessitent de prendre un peu de hauteur.



Pourquoi le drone n’est pas toujours adapté ?

En 5 années d’exploitation, à plusieurs reprises, il nous est arrivé de ne pas pouvoir utiliser un drone. Le frein était soit réglementaire soit technique.

L’utilisation d’un drone par un professionnel est soumise à un ensemble de règles qui peuvent se traduire par des contraintes allant jusqu'à l’impossibilité de réaliser une prestation par drone.

Pour l'essentiel, que dit la réglementation drone ?

  • Le survol des personnes est interdit et une distance horizontale minimale de sécurité doit être respectée en permanence.

  • Le survol des routes ouvertes à la circulation est interdit.

  • Utiliser un drone de nuit nécessite de déposer une demande de dérogation avec un délai qui, le plus souvent, est d’un mois.

  • Utiliser un drone en agglomération impose d’en informer la préfecture concernée 5 jours ouvrés avant la date du premier vol.

  • Certaines zones sont interdites de survol par drone.


Quelles sont les limites techniques du drone ?

Le vent, la pluie, les perturbations électromagnétiques sont autant de conditions de vols qui représentent des freins à l’utilisation d'un drone.

La limite peut aussi venir de son autonomie. A moins d’envisager une alimentation permanente en électricité par l’intermédiaire d’un câble électrique, la batterie embarquée offrira une durée de vol d’environ 20 minutes dans le meilleur des cas.

Face à une seule ou plusieurs de ces contraintes nous pouvons être amené à choisir un autre moyen que le drone pour disposer d’un point de vue en hauteur.

Quelques exemples où l’exploitation d’un mât télescopique s'est imposée face au drone.

Nous avions pris nos dispositions pour réaliser cette photo de groupe par drone mais le changement d'emplacement de dernière minute, le court délai de shooting, l’imminence d’une averse et la nécessité d’un point de vue à 10m, nous ont amené à retenir l’utilisation du mât télescopique que nous avions pris la précaution d'emporter. La mise en place du groupe et le shooting se sont déroulés en 3 minutes chrono pour la plus grande satisfaction de l'agence « Voyez-vous » et son client l’Institut Français et des nombreuses personnes invitées aux AIF2019

Vous imaginez bien que les aéroports font partie des zones complexes pour organiser et mettre en oeuvre des prises de vue vidéo par drone. Roissy Charles De Gaulle impose 4 semaines pour instruire une demande de survol par drone de ses installations aéroportuaires. Sans ce délai, c'est purement et simplement l'interdiction de survol par un drone.

Ne disposant que d’une semaine pour programmer le tournage d’un film sur les tours de refroidissement situées entre les pistes 26 et 27 nous avons donc déployé le mât télescopique. Ainsi, nous avons pu filmer à 12m, au dessus des tours de refroidissement. Les réglages et le cadrage de la caméra 4k stabilisée sur 3 axes sont réalisés, du sol, à partir de la tablette.

Là encore, c’est à la fois le délai trop court pour déposer la demande d'autorisation de survol en drone Place Vendôme dans Paris et également la proximité du public qui nous ont conduit à retenir la solution du mât télescopique pour réaliser une photo de groupe un peu particulière à l'occasion de l'étape parisienne du rallye The Grand Tour Bugatti 2019. Au sommet du mât, notre capteur permet la réalisation de photos comme de plans vidéo. Nous disposons de plusieurs objectifs pour adapter la focale au sujet que nous avons à cadrer.

Dans ce dernier cas c'est également le strict respect de la réglementation applicable aux drones qui nous a amené à contrarier la demande initiale. Une société de production nous avait sollicité pour réaliser des plans en drone à partir du sommet de la tour Montparnasse dans Paris. C'était un beau projet ... mais totalement irréaliste !

Le mât télescopique nous a évité de laisser notre client sans solution. La encore, nous avions notre plan B pour être à la hauteur !

Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez-pas à nous contacter.

Nous serons ravis de vous écouter et vous conseiller.

© 2015-2019 - DPRODS SAS